Vous venez d’acquérir un bien immobilier affecté d’un vice caché que ne pouvait ignorer le vendeur, celui-ci vous doit garantie. Attention au délai de recours qui est de deux ans à compter de la découverte du vice.